[Jeunesse] Onze jeunes décrochent leur bourse au permis de conduire

1001

Financer son permis n’est pas toujours une chose aisée pour les jeunes Roquebrunois. Un permis est coûteux mais s’en passer réduit, voire compromet toutes possibilités de recherches d’emplois, de formations, de déplacements professionnels…

Pour combler ce manque, une bourse au permis a été mise en place sur la commune avec le soutien du service jeunesse, du CCAS, les auto-écoles de la commune et des partenaires à l’image du Lions club Fréjus Roquebrune-en-Provence qui a remis un chèque de 2 000 euros à la Ville ce jeudi.

Le concept est simple : les jeunes, dès l’âge de 17 ans, peuvent prétendre à ce soutien financier qui avoisine les 500 euros, à condition, en échange, de consacrer 70 h environ de bénévolat au sein d’une association, dans les domaines de l’accompagnement aux seniors, l’environnement et la protection des animaux.

« Nous souhaitons aider ces jeunes, mais en retour, ils doivent s’investir aussi précise l’adjoint à la jeunesse », Élio Damo. Les conditions pour être retenus ? « Être Roquebrunois, motivé et faire sa démarche seul en s’inscrivant à l’auto-école et en remplissant le formulaire ».

Ce mercredi 19 mai, onze jeunes roquebrunois accueillis à la Maison des services ont obtenu leur bourse. Mais avant de démarrer, une sensibilisation aux conduites à risques leur a été dispensé par Kévin et Bruno, policiers municipaux sur la commune.

Consommation d’alcool, de stupéfiants, altération des réflexes, visualisation de vidéos chocs de témoignages, peines encourues, vies en danger, drame des familles… Tout a été passé au crible pour créer un déclic et leur faire prendre conscience que la vie est précieuse et fragile.

Ils ont ensuite pu échanger, en toute simplicité avec le Premier adjoint, Yoann Gnerucci.

« Je côtoie des jeunes comme vous au quotidien en qualité d’enseignant en lycée. Je suis aussi pompier volontaire et j’ai vu des familles détruites. Des drames auraient pu être évités. Pensez à vos familles, vos amis, à cette chaise vide en classe… Sans être moralisateur, réfléchissez avant de prendre la route si vous avez bu, pris des stupéfiants… Nous avons tous fait des bêtises. Mais attention à la bêtise ++. Posez-vous les bonnes questions et réfléchissez avant de pleurer devant un cercueil ».

Des propos repris par l’adjoint à la sécurité Didier Lemaître, qui ne manquait pas de leur rappeler les peines encourues, telles les sanctions pénales, les rappels à l’ordre, les mentions sur le casier judiciaire pouvant bloquer des carrières professionnelles. « Attention à ne pas franchir la ligne blanche en termes de délit. Et au-delà de ça, ne perdez pas votre jeunesse pour une bêtise, ne gâchez pas votre vie. Pensez toujours à un plan B ».

 

 [CE QU’ILS EN PENSENT]
 👉
Yanis (18 ans) et Alessia (17 ans)

« Nous avons entendu parler de cette bourse par des proches qui en ont déjà bénéficié. Cela va nous permettre de financer une partie de notre permis. Nos parents vont ensuite nous aider mais nous voulons travailler cet été pour les rembourser, c’est normal.

Nous avons tous les deux choisi de nous investir au sein de l’AVSA, pour venir en aide aux animaux abandonnés. Concernant cette sensibilisation, nous avons appris des choses en discutant avec les policiers. Mais c’est la vidéo choc qui nous a le plus marqués et nous serons prudents au volant, c’est sûr ».

 

PENSEZ-Y🤔

ℹ️ Alcool : pour un jeune conducteur : 1 seul verre, soit 0,2 g par litre de sang (0,1 mg par litre d’air expiré). Si vous êtes contrôlé au volant alcoolisé : Retrait du permis administratif avant condamnation.
Obligation de repasser ensuite l’intégralité de son permis.
La peine peut aller jusqu’à 4500€ et 2 ans d’emprisonnement.
ℹ️ Stupéfiants : si test salivaire positif : perte du permis immédiate.
Risque de peine de prison si récidive.