ÉVÉNEMENTIEL : Première édition roquebrunoise du « Salon des Santonniers »

220

L’art santonnier était à l’honneur ce week-end, au Village ! Une vingtaine d’artisans-exposants ont répondu à l’invitation du service municipal de l’Événementiel, et se sont établis sur la place Perrin, du 11 au 13 septembre, afin de faire découvrir leurs créations aux 2500 visiteurs.

Décors d’antan, accessoires décoratifs, santons à peindre ou aux différents styles, réalisés à partir d’argile rouge ou de rakku, pièces de collection… un large horizon d’objets décoratifs, représentant l’époque provençale d’antan, la traditionnelle « scène de la nativité », centrale dans les crèches de Noël, mais aussi des figurines plus contemporaines.

La Ville tient à remercier Martine Morino et Robert Morel, pour leur collaboration dans l’organisation de cette manifestation, et l’ensemble des santonniers-participants : « Les Cents Tons de Mamie », Canet Crèches, Santons Campana « Le Santon créatif », Santons rakku d’Anne-Marie Jaboulet-Pflimlin, le créchiste Roger Nègre, « Les Santons Richard », « Les Roulottes de Lucas », Yannick Fusier, Meilleur Ouvrier de France 2000, et sa compagne Christelle, Santons Mayans « Les Santons d’Analy », « Les Santons Sevan », Le Monde miniature de JB, Roverch Créations, Crèches et Passions Provençales, Crèche Provençale de Yann et « Côté Santon ».

Yannick Fusier, Meilleur Ouvrier de France depuis 2000

Expliquez-nous votre parcours, qui vous a permis d’accéder au titre prestigieux de « Meilleur Ouvrier de France » !

« Dès mon plus jeune âge, j’ai commencé à m’intéresser au façonnage avec la pâte à modeler, où je passais beaucoup de mon temps libre à confectionner des petites créations. C’est vers l’âge de 15 ans que j’ai réellement développé ma passion pour la réalisation de figurines types « fantasy », héroïques, antique… pour débuter en 1995 l’aventure dans l’art santonnier.

C’est grâce à ma rencontre avec un commerçant des Baux-de-Provence, devenu un ami depuis, que j’ai commencé à m’intéresser à la conception de maquettes et de crèches. Il avait pour projet de participer au « Guinness Book des Records » en réalisant la plus importante crèche au monde. J’ai eu beaucoup de plaisir à l’aider dans ce projet, qui m’a également permis d’avoir un déclic.»

Quelle est votre « marque de fabrique » ?

« Nous formons une belle équipe avec ma femme, car nous confectionnons l’ensemble des santons et pièces de collection* : je m’occupe de la création des santons et de leur cuisson, Christelle s’occupe de les peindre, ce qui leur donne toute leur authenticité et leur originalité pour certains, selon la thématique. Nous ne nous autorisons pas les mêmes fantaisies pour le sujet du moine par exemple, par contre, nous pouvons décliner la gitane dans plusieurs coloris.

J’intègre parfois de nouveaux santons à la collection, proposée à la vente, en fonction des commandes de nos clients.»

*Pièces uniques mesurant entre 15 et 25 cm