Plan de relance pour soutenir l’économie locale roquebrunoise

855

Afin de soutenir le commerce de proximité et les entreprises implantées sur son territoire, la Ville de Roquebrune-sur-Argens a mis en place un Plan de relance, composé de mesures spécifiques pour venir en aide aux activités locales, fragilisées suite à la crise sanitaire actuelle et à la période de confinement.

SOUTENIR LE COMMERCE DE PROXIMITE

  • Pour la période d’inactivité relative à la durée du confinement, la Ville exonère les commerçants des droits de terrasses, de la redevance d’occupation du Domaine public et des loyers s’agissant de locaux dont la Commune est propriétaire ainsi que la Taxe Locale sur la Publicité Extérieure (TLPE)
  • La Ville accorde les autorisations d’extension des terrasses pour les commerçants qui le souhaitent afin de permettre une meilleure gestion des règles de distanciation.* Cette démarche commencera dès le 15 juin sur le port des Issambres où les restaurants qui le souhaitent pourront utiliser l’espace devant leur établissement jusque-là dévolu au stationnement.
  • La gratuité du stationnement est établie jusqu’au 30 juin 2020 afin de faciliter l’accès aux commerces
  • Renfort du Service communautaire d’aide à la formation des professionnels aux « gestes barrière » : afin d’aider les commerçants et les hébergeurs dans l’application des protocoles sanitaires et des gestes de distanciation sociale dans leur établissement, et renforcer les équipes du Service Hygiène de la CAVEM, 3 agents communaux de la Ville de Roquebrune-sur-Argens : un kit sanitaire avec distribution de masques a été proposé à chaque commerçant

SOUTENIR LES MARCHES NON-SEDENTAIRES

  • La Commune de Roquebrune-sur-Argens a été l’une des premières à rouvrir ses marchés non sédentaires sur les trois pôles. Cette mesure, qui répondait à une attente forte des Roquebrunois, des producteurs et des commerçants, a rencontré un véritable succès malgré les contraintes imposées aux professionnels, qui ont parfaitement respecté les consignes sanitaires. En conséquence, la municipalité a décidé d’instaurer un tarif préférentiel de 50% sur le tarif normal du droit d’occupation du Domaine public jusqu’à la fin de la saison estivale.

SOUTENIR LES AGRICULTEURS

  • La Ville a poursuivi  son aide exceptionnelle jusqu’au 29 mai pour la livraison des produits des producteurs maraîchers.
  • Par ailleurs, il est proposé de mettre en place une Point d’accueil en mairie pour aider les agriculteurs à remplir le dossier de catastrophe naturelle en l’état « de l’arrêté ministériel reconnaissant le caractère de calamité agricole aux dommages subis par les agriculteurs de la commune, dus aux pluies et inondations du 22 au 24 novembre et le 1er décembre 2019, pour des pertes de fonds et de récoltes agricoles. Un formulaire de demande d’aide et ses annexes est à compléter par chaque exploitant agricole concerné par cette calamité agricole. Ces documents sont à retourner à la DDTM du Var, avec l’ensemble des pièces justificatives demandées, au plus tard le 31 juillet, cachet de la poste faisant foi »

SOUTENIR LES ENTREPRISES TOURISTIQUES

  • Dégrèvement de la redevance sur la concession des plagistes : les plagistes varois sont durement impactés par la crise sanitaire car le début de saison des vacances de Pâques a été compromis et la saison estivale qui approche s’annonce très difficile… Aussi, pour aider ces établissements, notamment ceux installés sur la Commune,  la Ville souhaite les exonérer partiellement du paiement de la redevance de leur sous-concession en considération de chaque situation personnelle et sous réserve des conditions légales.
  • Bien évidemment, cette démarche est conditionnée au succès de la propre demande d’exonération de la Ville présentée au Préfet du var… Pour appuyer sa proposition, et lui donner le poids de la représentation de ses collègues concernés, il en a saisi le Syndicat des Communes du Littoral Varois, présidé par Gil Bernardi, Maire du Lavandou…

SOUTENIR LE TOURISME

  • En partenariat avec la Région Sud, et le Pôle Esterel Côte d’Azur, l’Office de tourisme est associé aux campagnes de promotion nationale du territoire. Une publicité vidéo sera diffusée sur les chaines de TV régionales.
  • L’Office de Tourisme annonce un engagement de 30 000€ pour soutenir notre activité et notre secteur touristique local commun. Accroître la notoriété de la destination avec une forte présence digitale et des images percutantes, fortes de sens pour rassurer en mettant en valeur nos grands espaces, notre territoire préservé et naturel. Des actions de communication avec la presse et les ambassadeurs/influenceurs sont en cours.
  • La participation aux plans de relance de nos partenaires CRT / VISIT VAR/ESTEREL COTE D’AZUR avec des clips vidéos, des spots TV BFM et France 3…, de l’affichage urbain ainsi que des insertions presse.
  • Des actions de promotion avec la Belgique et la Scandinavie en partenariat avec Atout France sont finalisées.
  • Une communication spéciale a été élaborée auprès de Tours Opérateurs français et étrangers ainsi qu’auprès des autocaristes via des newsletters et sur les réseaux. Communication également soutenue auprès des Comités d’Entreprises régionaux avec une mise en avant des prestataires de loisirs de la destination avec une présence sur 2 Salons CE en septembre et octobre prochains.

ADAPTER LES DISPOSITIFS AUX ETABLISSEMENTS DE PLAGE

  • La Ville a également sollicité le Préfet du Var afin de demander une autorisation exceptionnelle d’étendre, raisonnablement, la surface des lots de plage aux Issambres en conformité avec le décret plage.
  • La Ville a sollicité la Préfecture du Var pour demander une autorisation exceptionnelle d’étendre raisonnablement la surface des lots de plage concédés pour l’exploitation des matelas / parasols et de la restauration. A l’instar de ce que la Commune propose aux restaurants, cafés et commerces en Ville, cette autorisation permettrait aux établissements de plages de ne pas perdre de surface d’exploitation pour faire respecter la distanciation physique.

DU SOUTIEN A LA RELANCE

  • Le plan de relance de l’économie locale qui a consisté à soutenir les acteurs locaux dans le redémarrage de l’activité par la commande publique, notamment dans cette situation de crise et de récession. Le scenario de relance s’élève dans le cadre de cette crise à près de 900 000€ de commandes d’investissement auprès des entreprises locales de bâtiments et travaux publics.

*Pour toute question relative à l’extension du Domaine public, contactez Karine HENRY : Tél. 06 63 62 58 94