Le « devoir de mémoire » respecté et honoré par la Municipalité, malgré le contexte sanitaire

309

Compte tenu de la crise sanitaire actuelle, les cérémonies patriotiques du 24 et 26 avril, et du 8 mai, ont été organisées sous l’égide de Joël Laudon, dans le respect strict des mesures de confinement, limitant le nombre de personnes présentes, et des gestes « barrière » ; la Municipalité de Roquebrune-sur-Argens a ainsi honoré le respect du « devoir de mémoire » auquel elle tient tout particulièrement.

Représentant le Maire, l’Adjoint délégué aux Affaires patriotiques, Paul Heim, a été accompagné du Président de l’Alliance Générale des Arméniens du Var-Est, Jacky-Béatrix Lequeux, pour un dépôt de gerbe organisé devant la stèle située devant la chapelle Saint-Pierre et Père Komitas le vendredi 24 avril, en vue de commémorer la Journée nationale du génocide arménien.

Deux jours plus tard, Paul Heim a également déposé une gerbe, le dimanche 26 avril, en mémoire des victimes de la Déportation dans les camps nazis lors de la seconde guerre mondiale, au cimetière du Village.

Enfin, la commémoration de la Victoire du 8 mai 1945, habituellement organisée en présence des écoliers roquebrunois, s’est aussi tenue en comité très restreint, selon les directives nationales. Jean-Paul Ollivier, Maire de Roquebrune-sur-Argens, accompagné de son Adjoint délégué, Paul Heim, en présence d’Alain Souply et d’Evelyne Cornolti représentant les associations patriotiques et leurs porte-drapeaux, a déposé une gerbe.