Avec le retour des beaux jours et une température clémente, le service démoustication de l’intercommunalité poursuit son travail de fond en cette période de crise sanitaire COVID-19 en continuant de lutter contre la prolifération des moustiques afin d’éviter un problème sanitaire supplémentaire.


Les actions sont organisées dans le respect des gestes barrières avec un équipement de protection adapté pour poursuivre les traitements préventifs des 2 200 gîtes larvaires recensés sur le domaine public et les parties communes autorisées du domaine privé. 

 
Les opérations de prospections à domicile, permettant notamment de lutter contre la prolifération du moustique tigre au niveau des jardins, sont suspendues pendant cette période de confinement. Un document d’informations pour les particuliers a été élaboré par le service de lutte contre les nuisibles de la CAVEM recensant les solutions à mettre en place pour les lieux de ponte ci-dessous  : 

  • réserves d’eau (cuves, puits, bidons ou tout réceptacle de stockage) ;
  • pots, seaux, poubelles de jardins, arrosoirs, bâches, vases, pneus, bacs, jouets d’enfants, brouettes et réceptacles divers ;
  • piscines non entretenues ou hors service ;
  • soucoupes de pots et de jardinières ;
  • siphons de sol ;
  • regard du réseau pluvial équipé d’un décanteur ;
  • bassins d’ornements et fontaines sans poisson ;
  • terrasses sur plots ;
  • gouttières et caniveaux ;
  • bacs et pompes de refoulement ;
  • pieds de parasols ;
  • pots de fleurs équipés de réserves d’eau et pratique de bouture.

L’efficacité de la lutte contre les moustiques repose sur la vigilance collective de chacun dans la mise en œuvre de ces mesures de prévention pour éviter toute prolifération.

Télécharger la plaquette d’information (.pdf)

Plus de renseignements :
N° VERT 0 800 10 40 11 – environnement@cavem.fr

Retrouvez l’actualité sur cavem.fr