Vilmer MARQUES, nouvelle centenaire à « La Maison des Micocouliers »

499

Il fait bon vivre à l’Ehpad des Micocouliers ! La preuve en est, avec la longévité de vie de ses résidents, dépassant le centenaire. La dernière en date à avoir fêter son 100ème anniversaire, est Vilmer MARQUES, résidente à « La Maison des Micocouliers » depuis 2017. Mardi 11 février, le Maire de Roquebrune-sur-Argens est venu lui rendre visite, pour lui souhaiter un merveilleux anniversaire de vive voix.

Née le 11 février 1920 près de la ville italienne de Modène, Vilmer Spelta est la deuxième d’une fratrie de 7 enfants. La famille Spelta quitte l’Italie en 1929 pour l’Algérie, où le père trouve un travail à l’E.G.A. (Electricité et Gaz d’Algérie), et pour également s’installer à El-Harrach, anciennement Maison-Carrée, qui est une Commune de la banlieue d’Alger : Vilmer y fera toute sa scolarité jusqu’au secondaire.

Elle rencontre celui qui deviendra son époux, Louis MARQUES dans le cadre de son emploi en tant que secrétaire civile pour les autorités militaires. Vilmer et Louis se marièrent le 23 décembre 1942, et eurent 3 enfants : Claudette, Jacques et Gérard. La famille quitte l’Algérie pour se réfugier à Saint-Raphaël, en 1962 : Louis y exerce la fonction de Directeur de la société « Grand Garage des Bains », située alors rue Jules Barbier.

Le chant fait partie de l’ADN de Vilmer : cousine de Luciano Pavarotti, cette passionnée de lyrique intégra la Chorale de Notre-Dame-de-la-Victoire en tant que soliste, de 1962 à 1980, pour ensuite rejoindre la Chorale de Sainte-Bernadette, située quartier de Valescure. Elle occupe un emploi dans un commerce jusqu’à sa retraite, en 1985, tout en restant très active dans la vie associative raphaëloise.

Heureuse grand-mère de 3 petits-enfants et arrière-grand-mère de 6 arrière-petits-enfants, c’est entourée de ses proches, des résidents et de l’équipe de l’Ehpad que Vilmer a soufflé les bougies de ses 100 ans !