Propreté urbaine : vraiment l’affaire de toutes et tous !

150

Même si avec la CAVEM, la Ville de Roquebrune-sur-Argens consacre, chaque année, d’importants moyens humains et logistiques pour veiller à garantir confort et qualité de vie à ses administrés, il est important de rappeler que chaque propriétaire riverain a pour obligation de veiller à l’entretien des caniveaux bordant sa propriété, sur une bande avoisinante de 6 mètres, comme le stipule la réglementation en vigueur.

Contrairement aux idées reçues, l’entretien des caniveaux, le balayage de trottoirs ou encore le nettoiement des abords du réseau pluvial ne relèvent pas de la compétence des Services municipaux mais bien des administrés riverains, même si leur défaillance oblige la collectivité à agir pour pallier leur carence, dans l’intérêt général.

Pour information, le Code général des Impôts prévoit même la mise en place d’une « taxe de balayage », qui ne dédouanerait pas les propriétaires riverains de leurs obligations concernant l’entretien exceptionnel des voies publiques en cas neige ou de glace, mais qui permettrait à la Ville de récupérer 650 000€ par an si elle décidait d’instaurer une telle taxe. Afin de ne pas alourdir la pression fiscale, la Municipalité n’a pas souhaité mettre en place cette « taxe de balayage », préférant sensibiliser les citoyens au respect des textes en vigueur, mais également à leur devoirs civiques.

C’est pourquoi il est demandé à tous les riverains d’assurer, de façon responsable et périodique, l’entretien et le nettoyage des caniveaux et fossés de leur propriété, afin d’éviter des dégâts importants lors des périodes de fortes pluies et d’orages.

Rappel des « devoirs civiques » des citoyens :
– Maintenir la propreté (caniveaux, trottoirs, mauvaises herbes, déchets…) sur les espaces longeant l’habitation ;
– Nettoyer les trottoirs, pour les maisons individuelles, en cas de temps de neige ou de verglas, afin d’éviter les mauvaises chutes ;
– Ne pas verser des produits tels que l’huile de vidange, la peinture, les graisses… dans les égouts ;
– Déposer les gravats et encombrants à la déchetterie : pour rappel, les actes inciviques, comme les dépôts sauvages, sont passibles d’une amende ;
– Jeter ses déchets dans les poubelles prévues à cet effet, vidées et nettoyées pour les agents territoriaux, ou dans les conteneurs de tri ;
– Déposer ses déchets dans les quais de transit de déchets verts (deux Points disponibles sur notre Commune : un à la Bouverie et un aux Issambres)