Grand succès de la Fête Agricole : à Roquebrune, l’agriculture prend vraiment « sa place et son rang »

397

Dimanche 23 juin avait lieu la 6ème Fête agricole organisée d’une main de maître par l’association des producteurs roquebrunois en partenariat avec la Maison du Terroir, la Ville de Roquebrune-sur-Argens, l’association des commerçants « Leï Vendaïre », ainsi que les nombreux partenaires locaux. De 10h à 18h, le public a pu se reconnecter aux métiers de la terre et rencontrer ces hommes et femmes qui s’évertuent chaque jour à proposer une alimentation saine et variée. A l’occasion de l’inauguration, Christophe Jauffret, Président de l’association des producteurs roquebrunois, Jean-Paul Ollivier, Maire de Roquebrune-sur-Argens et Paul Heim, son Adjoint délégué à l’Agriculture, ont rappelé l’importance de consommer des produits de saisons cultivés au plus près de chez nous.

Concours d’aïoli organisé par l’association Leï Vendaïre et remporté par Manon Jauffret, 13 ans, conférences, chasse aux trésors, atelier de cuisine, tir à l’œuf, balade à dos d’âne, atelier de rempotage… le programme était dense sur la place Perrin et la rue des Portiques. Après 8 ans d’absence due aux conséquences des événements climatiques de 2010 et 2011 sur les exploitations, la manifestation revient cette année, portée par l’équipe surmotivée de l’association des producteurs roquebrunois. Moment fort de la vie du village, la Fête Agricole rappelle la chance que nous avons de vivre dans une Commune où les maîtres vignerons, les producteurs de fleurs, de fruits, de légumes, de miel, d’huile d’olive déploient tous leurs talents pour préserver les savoirs faire ancestraux. Citant Alphonse Karr, le célèbre écrivain raphaëlois qui disait déjà en son temps « Il faut rendre à l’agriculture sa place et son rang », le Maire de Roquebrune-sur-Argens s’est dit « heureux et fier de la préservation des terres agricoles, un combat à poursuivre avec la Chambre d’Agriculture dont le Secrétaire Général est mon collègue, Sébastien Perrin, avec lequel nous partageons la même vision ».  Fervent défenseur d’un métier qu’il aime passionnément, Christophe Jauffret, vigneron et Président de l’association des producteurs, a dénoncé les diktats de Bruxelles, rappelant que le plus important était de consommer des produits de saisons cultivés au plus près de chez nous. Vive l’agriculture à Roquebrune !Les gagnantes du concours d’aïoli organisé par Leï Vendaïre