A.G.A.V.E. : Journée nationale de commémoration du génocide arménien

235

La pluie battante n’aura pas empêché la population Roquebrunoise d’honorer le devoir de mémoire envers la population arménienne, victime de terribles massacres le 24 avril 1915. L’A.G.A.V.E. – Alliance Générale des Arméniens du Var-Est -, association présidée par Jacky-Béatrix Lequeux, œuvre chaque année pour honorer le souvenir de ce drame. Cette commémoration est d’autant plus solennelle puisqu’elle est désormais nationale, suite au décret daté du 10 avril 2019, suite à l’engagement du Président de la République.

 

C’est devant la chapelle Saint-Pierre et Père Komitas que le Père Guy Montech a béni la stèle, avant de laisser place à Jacky-Béatrix Lequeux pour la prononciation d’un discours poignant, suscitant une vive émotion dans l’assistance : « Le Président de la République Française, au nom de notre France, faisant suite à la reconnaissance du génocide du 29 janvier 2001, a décidé de faire du 24 avril « Journée Nationale de la Commémoration du Génocide Arménien » ; un jour de deuil pour la France entière (…) Le génocide des arméniens, c’est 450 monastères et 2000 écoles rasées, c’est aussi 7 provinces d’Asie mineure spoliées, c’est aussi 2500 villages pillés et vidés de ses habitants soit 1 500 000 civils inoffensifs désarmés (…) Honneur à tous ceux qui, aujourd’hui, ne sont plus que des mots en or gravés sur le marbre froid de nos monuments (…) Tchem mornar… nous nous souvenons. La nation Français, elle, s’en souvient… ».

Le Maire de Roquebrune-sur-Argens a poursuivi en rappelant tout son soutien et celui de la Ville en faveur de la communauté arménienne, et a profité de l’occasion pour remercier l’association A.G.A.V.E. pour son investissement dans ces actions solidaires et commémoratives : « La Communauté arménienne française est un exemple d’intégration. Vous avez enrichi notre pays de vos valeurs fortes, de votre expérience, de vos talents : vous êtes à ce titre un exemple (…) Autour de ce monument commémoratif, avec le Président Lequeux, nous sommes unis par l’âme, le cœur et la pensée à toutes les victimes arméniennes du génocide ottoman. »

Ce moment de recueillement s’est continué par le dépôt des gerbes sur la stèle édifiée en mémoire du génocide arménien, en présence des porte-drapeaux et des représentants des associations patriotiques, par François Cavallier, Vice-président du Conseil départemental du Var, le Maire de Roquebrune-sur-Argens, accompagné de sa Première adjointe et l’Adjoint délégué aux Affaires patriotiques, les membres de l’A.G.A.V.E. et l’Amicale des Arméniens de Draguignan et sa région, avant de se terminer par « la Marseillaise » et « Mer Hayrenik », l’hymne national arménien dans sa langue d’origine, par la chorale « Les Voix de l’amitié ».